Soutenir iDESO
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

iDESO – Edito Lettre #208

iDESO – Edito Lettre #208

Catégorie : edito 
Auteur : Elias Agouri
Date : 31 mars 2022
Durée de lecture < 2 minutes

D’un monde VUCA vers un monde VUCAD

 

Dans un article publié récemment sur le réseau LinkedIn, Jean-Michel Philippon, dirigeant de Initium Coaching nous familiarise avec l’acronyme VUCA passé du langage militaire à l’univers du management. A la vulnérabilité, l’incertitude, la complexité et l’ambiguïté (VUCA) de notre monde actuel vient s’ajouter la lettre D, pour dangerosité.

 

En se lançant dans sa guerre de conquête de l’Ukraine, Vladimir Poutine vient de mettre un formidable coup d’arrêt à ce qui semblait acquis depuis la fin de la guerre froide, à savoir que le monde occidental pacifié était la norme. Certes il y avait bien le soft power des grandes puissances, capables d’imposer leur lecture du monde à travers les canaux économiques et culturels, mais tout le monde semblait avoir oublier le hard power des chars et des bombes. Poutine étourdit tout le monde et rajoute le D de dangerosité à VUCA. Cet acronyme se répand depuis plusieurs années dans le monde économique. V pour volatile, U pour incertain ((Uncertainly en anglais), C pour complexe et A pour ambiguïté.

D’abord développée par les militaires, la vision VUCA est reprise par les leaders économiques qui y voient un parallèle avec leurs situations. La volatilité, autrement dit l’inconstance des situations, c’est ce qui nous conduit à réévaluer notre position à « réajuster nos stratégies » selon Jean-Michel Philippon. L’incertitude consacre la survenue d’évènements soudains dont les ressorts étaient restés sous les radars. Elle exige des capacités d’adaptation et une agilité de tous les instants.

La complexité s’applique à des systèmes de plus en plus sophistiqués. Elle requiert de la part des dirigeants, « une forte abnégation sur l’exhaustivité des données et des connaissances permettant de prendre sereinement leurs décisions » comme l’écrit Jean-Michel Philippon. L’ambiguïté pour finir nous empêche de distinguer de façon claire les contours d’une situation. Pour manier ces contingences, le dirigeant doit pouvoir faire preuve d’une « grande humilité de jugement et d’une large ouverture d’esprit.»

Voici maintenant que la vision VUCA se pare de D de la dangerosité. « Cette dangerosité du monde fait bien malheureusement aujourd’hui partie des contraintes du monde des affaires, des entreprises, du travail comme du monde tout entier. Et la dangerosité de notre monde nous allons devoir la gérer au mieux, au même titre que nous essayons chaque jour de gérer sa volatilité, son incertitude, sa complexité et son ambiguïté » soutient Jean-Michel Philippon.

 

Notre Association iDESO propose aux dirigeants de PME PMI un nouveau stage «CONJUGUER PERFORMANCE ET HARMONIE » pour les aider à faire à la dangerosité VUCA .

Il commencera les 5 et 6 mai 2022 au Lodge à salies. (voir le ZOOM)

Elias Agouri
crossmenu