Soutenir iDESO
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

L'immatériel

Qu'est-ce que le capital immatériel ?
Comment l'évaluer ? Comment le promouvoir ?
Nous Contacter

01

L’économie d’antan est entièrement basée sur les matières premières et l’industrie manufacturière. Elle a fait place au développement d’une économie basée sur l’immatériel.

02

La valeur d’une entreprise n’est plus uniquement celle calculée à partir de son bilan financier, elle est aujourd’hui donnée par le marché.

03

Cette différence entre la valeur financière d’une entreprise et sa valeur de marché constitue une richesse : le capital immatériel.

Définition du capital immatériel

L’immatériel, c’est à la fois les savoirs et savoir-faire, l’organisation, le management, le leadership, la culture d’entreprise, la vision, la capacité créative, les brevets et les marques, le portefeuille client, la fiabilité des fournisseurs, les partenaires, le système d’information, les actionnaires, l’environnement… 

Alan FUSTEC le compare à un «état gazeux», difficilement palpable et quantifiable en comparaison à «l'état solide» des immobilisations (bâtiments, machines, véhicules…) et à «l'état liquide» des actifs circulants (trésorerie et créances).
Il représente en quelque sorte l’énergie qui permet à l’entreprise de s’adapter en continu et de s’améliorer.

Aujourd’hui, la création de richesse est basée sur la capacité de l’entreprise à partager le savoir, à développer les aspects humains, structurels et relationnels et aussi à créer des modes de fonctionnement plus réactifs et efficients.

L’entreprise dispose de moyens internes : clients, stratégie, savoirs, savoir-faire, organisations, équipes, management, leadership, culture d’entreprise, vision, brevets
et marques, moyens d’information et de communication …

De plus, elle s’inscrit dans un environnement concurrentiel, réglementaire et s’appuie sur des fournisseurs, des partenaires, voire des actionnaires.

Tous ces éléments constituent le capital immatériel de l’entreprise.

Ou en est-on ?

Cela fait plus de 20 ans que nous nous sommes intéressés à ce que l’on appelle aujourd’hui communément « le capital immatériel ».
Cette réflexion a vu le jour en février 2001 au travers d’un fascicule intitulé : « L’investissement immatériel dans les PME-PMI – Son importance et sa valeur ».
La question qui nous a servi de fil conducteur était « Qu’est-ce qui peut bien amener des investisseurs à s’intéresser à une entreprise dont tous les indicateurs à commencer par les ratios financiers usuels sont dans le « rouge » ? 
Une société dont la productivité au travail est en deçà de la
concurrence, dont la qualification de la grande majorité du personnel est faible, dont l’équipement est largement obsolète ou non productif.»
Nous y avons répondu en insistant sur l’importance de maîtriser le capital immatériel et qu’il devait devenir l’élément essentiel dans l’élaboration d’une stratégie en le qualifiant de source majeure de performance pour l’entreprise.

Un élément essentiel de la stratégie

Les actifs immatériels sont devenus stratégiques, car ils sont à la base de l’avantage concurrentiel des entreprises « dans l’économie du savoir ».

Une étude du Sessi, montre que près de la moitié des entreprises enquêtées ont une stratégie explicite de valorisation des composantes immatérielles de leur activité :
la communication, l’innovation, la R&D et la protection de la propriété intellectuelle.
Ces éléments immatériels, et d’autres encore de caractère plus « tacite » comme la localisation, l’environnement, la réputation, les réseaux de relation, le climat social, « la confiance » des partenaires, deviennent un élément d’actif important des entreprises, et que la comptabilité et la finance qualifient du terme de goodwill. 

Le goodwill correspond à un excédent de la valeur d’une entreprise par rapport aux éléments constituant l’actif net.
Il s’agit, d’une estimation de la valeur d’une entreprise sur la base de l’anticipation de ses gains escomptés à partir des avantages incorporels dont elle dispose et qui ne sont pas comptabilisés dans le bilan. 
AG IDESO

Adhérez à iDESO

Devenez adhérent de notre association
et profitez de notre offre de services.
Adhérer / Soutenir un don

Les partenaires iDESO

crossmenu